Ich liebe Lac Inle !

Nous revoilà parti pour un transport en bus de nuit… L’itinéraire classique c’est de s’arrêter à un village un peu avant le lac, qui s’appelle Kalaw de faire deux jours de randonnée sympatoche dans les rizières et d’arrivée au lac. Nous on a choisit l’option rapide direct en bus pour le lac. Arrêt à 2h du matin pour laisser les gens descendre à Kalaw, puis à 4h30 pour nous demander de payer les droits d’entrée à la zone du lac. J’adore qu’on me réveille au petit matin pour me taxer du pognon. Bref, on se retrouve avant même le soleil à un village nommé Nyaung Shwe. Et oui, loge sur pilotis sur le lac ça coûte un bras donc…

On a de la chance, on peut faire un petit dodo car la chambre réservée n’est pas occupée. Le temps n’est malheureusement pas avec nous, et on fait seulement un petit tour le long du canal, dans le petit village, le temple… et c’est là qu’on croise nos copains de Mandalay qui eux arrivent d’y trek.

Le lendemain, départ pour un tour touristique en bateau aux travers des richesses du lac.

Les pêcheurs avec leur nace et qui tiennent leurs rames avec leurs petits petons (il y a encore vraiment cette technique utilisée mais il est probable que certains d’entres eux soit des « figurants » en jolie tenue pour la jolie photo du touriste comme ça il est content.

Les jardins flottants, principalement des tomates. Technique qui a permis aux habitants du lac de s’auto suffire.

Stop à un marché qui change de village tous les jours.

Repas pas terrible en face du temple Phaung Daw. On découvre qu’en achetant une bière on peut gagner de l’argent ou une bière gratuite. C’est le début de la fortune. La vue est superbe mais le personnel ne pige rien (ou ne veut rien piger, on se demande…)

Visite du temple où seuls les hommes peuvent coller des feuilles d’or sur un bouddha qui du coup, ressemble plus maintenant à des météorites. (Photos interdites)

Lieu de tissage de soie, de coton, et plus surprenant : de lotus ! Magnifique technique, un travail de titan pour un résultat original

Fabrique d’argent : on nous explique comment démêler le vrai du faux, nous montre le travail de l’or…

Les cigares fait à la main, garanti sans nicotine et aromatisé à pleins de goûts (banane,anis…)

Visite du temple des chats sauteurs. Un moine avait en effet entreprit d’apprendre à ses chats des acrobaties. Le moine est maintenant sûrement réincarné et personne n’a voulu reprendre sa drôle de lubie. Mais il reste pleins de chats pas sauteurs. Le temple est tout en bois et cela donne une atmosphère différente.

Nous sommes allés à la rencontre des femmes girafes qui étaient en train de tisser. Elle mettent leurs premiers collier à neuf ans selon leur croyance pour se protéger des tigres. Elle en ajoute jusqu’à 25ans, le collier total pèse environ 8 kg. Elle en porte également aux chevilles de 2kilos chacun. Ces femmes étaient très souriantes, mais cela ressemblait un peu à une exposition pour touriste. Cette ethnie n’était pas particulièrement présente sur le bord du lac. Ça reste un souvenir pour nous.

La pluie débute et annonce la fin de cette longue journée. Elle se termine par un repas très convivial avec une tablée composée de nos copains français, des allemands du jour et d’une de leur amie… Le tout agrémenté de bière gagnante 🙂

Le lendemain, notre petit groupe de français se met en route pour une marche de 10km : la destination est un vignoble birman (le seul) où on peut déguster du vin 🍷. Longue marche en plein soleil, on avait bien soif et même du vin était bienvenue. On a tous goûté le vin… qui a le mérite d’exister. Red mountain est une entreprise créée en association avec un œnologue français. Suite à de mauvaises récoltes… il est partit. Brève visite du vignoble qui casse pas trois pattes à un canard. Ils font ce qu’ils peuvent et le vin… ne vous déplacez pas pour ça ! C’est pas grave on est content d’être ensemble et on redescend tous en tuk tuk anime par une sono à fond de balle et une conduite mouvementée. C’est là qu’on laisse nos potos.

<<<<<<<<
adieux, on retourne au resto sun flower qui fut élu notre cantine (top et pas cher). Pour finir la journée en beauté on va voir un spectacle de marionnettes traditionnelles.

On a été émerveillé comme des gosses et le marionnettiste vaut le détour. C'est l'un des derniers à transmettre son art de père en fils.

<<<<<<<<
à l'hôtel on prend contact avec nos copines de Bagan : elle arrive demain matin et on ira donc les accueillir pour partager les bons plans. Ensemble on a partagé un repas… au sun flower. Et c'est à notre tour de partir pour la capitale, notre avion et notre prochaine destination…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s