En route pour la cité de Bagan

Point culture : la cité a été fondée il y a 800 ans sous le règne de Anawrahta (la Bagan qu’on connaît aujourd’hui du moins). C’est aussi lui qui instaure le bouddhisme Theravada comme religion d’état. D’où tous ces temples. Dans les années 90, la vieille ville est évacuée par les autorités pour protéger les monuments. Prochainement la grimpette sur les temples sera restreinte ou interdite à cause de trop nombreux accidents mortels.

On arrive vers 20 heures en mini van, il fait nuit mais on nous dépose directement devant notre hôtel. Nyaung U, village proche de Bagan et plus abordable pour notre porte monnaie. C’est la première fois qu’on se fit au Lonely Planet pour une réservation… mauvaise idée. Les chambres sont censés être les moins chers du coin, mais en 6 mois les prix ont doublés. Notre chambre sent le moisi et il y fait sombre… ça ira pour cette nuit. On va pas s’arrêter à ce genre de détail ! On se trouve un resto pour manger mais aussi pour avoir une connexion internet correcte pour souhaiter un joyeux anniversaire à Sabine. Comme on papote en Français, nos voisines de table nous salue et on rit dès erreurs de commandes (deux fois de suite on reçoit des plats qu’on a pas commandé…). Les filles font un tour d’Asie du Sud Est pour plusieurs mois, et envisagent elles aussi de se lever à l’aube pour voir le fameux lever du soleil. Rendez vous pris : 5heures pour récupérer nos E-bike petit scooter électrique.

Dur dur le réveil ⏰ mais on se met en route vers un petit temple, à l’écart, assez haut pour voir d’autres temples. On est pas les seuls à avoir eu l’idée mais on arrive les premiers on choisit donc une bonne place assise. C’est parti pour le spectacle

On reste jusqu’à ce qu’il n’y ait plus personne, c’est tellement beau ! On s’imagine nous aussi dans les montgolfières (mais 400$ les 45 minutes, ça calme), et quand on a finit de rêver, on redescend retrouver nos scooters.

Le e-bike de nos amies ne démarre pas. Effectivement le scooter a été ouvert et la batterie a disparu. On tente un appel à l’agence de location, on ne pige pas tout mais elle dit qu’elle arrive. Ok on attend. Étrange. Au bout d’un certains temps elle débarque avec un autre scooter, et pas de batterie de remplacement. Elle dit aux filles qu’elles vont devoir payer : hors de question nous nous rendons au poste de police 👮‍♀️ Une blague en soi, l’agent de police sort de la douche en serviette, passe un coup de fil et l’affaire est réglée !

On part donc prendre un copieux petit déjeuner avant de reprendre la route. Il fait très chaud et les temples ne manquent pas… on repère une tour au loin : c’est un restaurant avec une vue imprenable sur les temples… mais bon il faut payer pour y accéder et se couper un bras en plus pour y manger… après avoir visiter l’hôtel et tenter une négociation pour profiter de la piscine, on repart vers d’autres temples

Devant chaque temple où presque, des vendeurs de tout et n’importe quoi. Parfois on passe un moment à discuter, parfois on les esquives.

On arrive dans un tout petit temple mignon où il n’y a pas un touriste. Pierre qui est parti en reconnaissance le premier nous informe qu’un moine prie à l’intérieur avec des fidèles silencieux. Il précise avoir été impressionné par la force de la méditation : « il ne bouge pas d’un cil ! ». On rentre à notre tour, et après observation effectivement, il ne bouge pas… mais ne respire pas non plus ! On est toutes les trois assez mal à l’aise mais après un certain temps aucun doute : ce monsieur est mort est mis en position de méditation… On se sauve à petit pas.

Douze milles temples plus tard (quoi j’abuse ?) on fait une pause grignotage bien méritée. Et en papotant, on réalise que nous sommes des truands : l’entrée dans Bagan coûte normalement 20$ par personne ! On nous a rien demandé alors…

On se trouve un temple pour le coucher du soleil. Il est très escarpé et on a bien en tête que régulièrement des touristes font des chutes mortelles sur les temples. Prudence donc. Un groupe de gosse vient pour nous vendre des cartes postales. On évite de cautionné ce genre de choses mais on passe un moment à discuter rire et partager quelques bonbecs et jeux avec eux. On a failli en louper le coucher de soleil à force de rire comme des baleines 🐋 (sur un temple c’est plutôt rare).

Même si le lieu est forcément très touristique, le lever de soleil sur les temples restera sans aucun doute un de nos plus beaux souvenirs du voyage. On quitte les filles et nous partons pour la prochaine étape… Le lac Inle!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s