PMWP : Puzzle my World Project

Je m’appelle Elise, j’ai 24 ans.J’ai, dès mon plus jeune âge, aspirée à œuvrer pour l’égalité et l’accompagnement des personnes en difficulté. Cette volonté se traduit tout au long de mon parcours : licence en langue des signes française, master intégration des personnes handicapées et en difficultés, emploi dans diverses structures du secteur médico social, responsable de projet…

Je m’appelle Pierre j’ai 25 ans. J’ai fait des études de cuisine (BAC et BTS hôtellerie restauration) et j’ai travaillé comme saisonnier en France et en Espagne. Dans le cadre de mon travail de chef de cuisine j’ai à cœur de choisir des produits de qualité et locaux en adéquation avec ma vision de l’agriculture et de la restauration.

Nous menons des projets ensemble depuis trois ans en alliant nos convictions communes : volontaire dans une ferme écologique en Turquie, marcheurs à la découverte de la biodiversité alsacienne au sein du club Vosgien, intérêt pour le village d’Ungersheim pour la transition énergétique…

Ce projet, c’est décider de prendre la liberté de choisir ce que nous voulons apprendre et comment nous voulons l’apprendre. Apprendre la vie, découvrir la planète et ses habitants par l’expérimentation, la rencontre, le partage.
Il naît d’une part de la complémentarité de nos deux mondes socioprofessionnels et de nos valeurs communes. Mais aussi de nos expériences antérieures : éco-volontariat, rencontres avec des associations…Notre arrivée en Alsace nous a ouvert davantage de possibilités. Nous avons réalisé que notre idée n’était pas une utopie, mais un projet pour lequel il fallait travailler !

Pour acquérir des compétences pratiques diverses et nécessaires, nous partirons durant un an à la rencontre de professionnels de l’agriculture, du handicap et de l’écologie. Étape par étape, nous travaillerons avec des passionnés pour comprendre les méthodes locales et leurs contraintes.
Nous avons un projet commun à long terme: établir une ferme auberge auto suffisante, qui fonctionnerait en permaculture. Cette dernière pourrait être un lieu d’accueil pour les personnes en situations de handicap, un lieu d’apprentissage autour de l’agriculture biologique et des techniques de biodynamie, une ferme pédagogique pour les plus petits… Bref, nous fourmillons pleins d’idées mais cela manque de concret ! Quoi de mieux que d’aller voir un peu ailleurs, ceux qui se sont déjà lancé ? L’idée est venue comme un puzzle : pièce par pièce. « Puzzle my world »

Plusieurs expériences et prises de conscience sont à l’origine de notre projet. Au fil de ses différentes expériences professionnelles, Pierre a été déçu par les produits utilisés dans les restaurants : importés de très loin, issus de l’agriculture massive et largement gaspillés. Depuis il cherche des alternatives pour mettre en contact des agriculteurs et des restaurants au niveau local, en prônant des aliments plus sains.
C’est lors d’un volontariat dans une ferme écologique et éco-responsable en Turquie qu’Elise réalise la nécessité de former et d’informer les populations à la permaculture et au respect de l’environnement. Elle constate également à regret que les lieux d’accueils accessibles à tous sont encore trop peu nombreux et souhaite donc que cette ferme soit un exemple d’accessibilité (accueil en langue des signes française, locaux adaptés…).

Ce projet va nous permettre de mettre en pratique les années de théorie sur la conception de projet de ferme éducative en permaculture. Nous allons pouvoir pratiquer, échanger, tester des projets similaires à celui que nous envisageons pour l’avenir. Nous espérons ainsi acquérir des compétences grâce à des rencontres interculturelles et interdisciplinaires, pour, par la suite, mener notre projet à bien. Ce projet est une sorte de « plan de formation à l’internationale ».

Sur le plan professionnel nous pourrons obtenir des compétences pratiques ancrées dans une réalité de terrain. Nous pourrons ainsi avoir une année d’expérience concrète dans des domaines variés : l’agriculture, le tourisme, la cuisine, le handicap… De plus, le fait de pratiquer une langue (anglais, espagnol…) nous permettra de valoriser notre projet par la suite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s